Conseil oecuménique des Églises Bureau de la communication
Communiqué de presse

150, route de Ferney, B.P. 2100, 1211 Genève 2, Suisse
Courrier électronique: media



Le 29 octobre 2001

Un programme oecuménique d'observation vise à promouvoir le règlement pacifique du conflit israélo-palestinien


cf. Communiqué de presse du COE, PR-01-34, du 14 septembre 2001

Le Conseil oecuménique des Eglises (COE) a mis en place un programme oecuménique d'observation de la situation en Palestine et en Israël (EMPPI), en vue de coordonner les activités des équipes ecclésiastiques et oecuméniques de suivi et d'observation à l'oeuvre dans la région. Le principe d'un programme d'accompagnement qui comporterait une présence oecuménique internationale sur le modèle de l'équipe des artisans de paix chrétiens a été approuvé par le Comité exécutif du COE lors de sa session à Genève du 11 au 14 septembre. Le programme EMPPI se situe dans le contexte général de la réaction oecuménique face au conflit israélo-palestinien, et résulte de discussions avec un large éventail de partenaires ecclésiastiques et oecuméniques au niveau local et international.

Des liens seront établis avec plusieurs projets pilotes liés aux Eglises, déjà en voie de réalisation. Parmi ces projets figurent la campagne Les civils unis pour la paix , coordonnée par des organisations néerlandaises travaillant dans les domaines du développement, de l'oecuménisme et de la promotion de la paix, un programme oecuménique de suivi lancé par l'Eglise de Suède, un programme d'observation mis en place par DanChurchAid en collaboration avec le Conseil des relations inter-ecclésiastiques de l'Eglise évangélique luthérienne du Danemark et le Conseil oecuménique du Danemark, et un programme oecuménique d'accompagnement élaboré par le Forum de Church World Service (Etats-Unis) sur le Moyen-Orient.

Le fonds que le COE a récemment créé pour soutenir la réaction oecuménique face au conflit israélo-palestinien lui permettra d'élargir ses efforts de coordination, conformément à la résolution du Comité exécutif.

A propos du programme EMPPI, Mme Salpy Eskidjian, chargée de programme dans l'équipe Relations internationales du COE, note que le COE a maintenant décidé qu'il est hautement important que nous centrions notre attention sur l'établissement d'une présence oecuménique internationale, car la situation en Israël et en Palestine est plus alarmante que jamais .

La portée générale et le mécanisme de coordination du programme EMPPI seront précisés dans les deux mois à venir. A cet égard, l'expérience acquise par le COE dans le Programme oecuménique d'observation de la situation en Afrique du Sud (EMPSA) rendra de grands services, estime Mme Eskidjian.

On attend du programme EMPPI qu'il centre son action sur l'observation des violations des droits de la personne dans des lieux difficiles tels que les postes de contrôle ; il aura aussi pour tâche de suivre les gens dans leurs activités quotidiennes telles qu'aller à l'école, au travail ou à l'hôpital ; il observera les décisions des autorités et participera à des manifestations non violentes. Il travaillera avec les Eglises locales ainsi qu'avec des groupes de défense des droits de la personne et de promotion de la paix. Là où les partenaires ecclésiastiques et locaux ont besoin de nous, nous serons là , promet Mme Eskidjian.

A son avis, le programme offre aux Eglises partout dans le monde un moyen efficace de manifester leur solidarité active avec leurs frères et soeurs de Palestine et d'Israël qui luttent pour résister à la dure occupation militaire en se servant de moyens non violents.

Le programme EMPPI constituera aussi la base de nouveaux efforts d'éducation et de promotion visant à favoriser un règlement pacifique et juste du conflit israélo-palestinien. Nos activités dans d'autres régions du monde nous ont appris que l'expérience directe est le meilleur moyen d'éveiller les consciences et de soutenir une approche différente des activités de défense des causes , conclut Mme Eskidjian.


Pour toute information complémentaire, s'adresser au
Bureau des relations avec les médias
Tél. (professionnel): (+41 22) 791 6153;
Adresse électronique: media
Retour au début

Communiqués de presse 2001

Page d'accueil du COE


Le Conseil oecuménique des Eglises (COE) est une communauté de 342 Eglises. Elles sont réparties dans plus de 100 pays sur tous les continents et représentent pratiquement toutes les traditions chrétiennes. L'Eglise catholique romaine n'est pas membre mais elle collabore activement avec le COE. La plus haute instance dirigeante du COE est l'Assemblée, qui se réunit environ tous les 7 ans. Le COE a été formé officiellement en 1948 à Amsterdam, aux Pays-Bas. Le secrétaire général Konrad Raiser, de l'Eglise évangélique d'Allemagne, est à la tête du personnel de l'organisation.