Conseil oecuménique des Églises Bureau de la communication
Communiqué de presse

150, route de Ferney, B.P. 2100, 1211 Genève 2, Suisse
Courrier électronique: media


Comité Central
29 janvier - 6 février 2001
Potsdam, Allemagne

le 1er février 2001

Le COE compte maintenant 342 membres


Lors de sa séance du 29 janvier, le Comité central de Conseil oecuménique des Églises (COE) qui tient sa 51ème session ces jours-ci à Potsdam près de Berlin, a accueilli huit nouvelles Églises : l'Église évangélique luthérienne de Namibie, la Convention des Églises baptistes des Philippines, l'Église évangélique luthérienne du Ghana, l'Église africaine de l'intérieur (Soudan), l'Association des Églises baptistes du Rwanda, l'Ekalesia Niue (Pacifique), l'Église réformée unie (Écosse), l'Église presbytérienne unie d'Afrique australe, ces deux dernières résultant de la fusion chacune de deux Églises déjà membres du COE. L'admission de l'Ekalesia Niue a nécessité l'utilisation d'un article du règlement concernant l'exception au critère du nombre car elle ne représente que 1 500 personnes, loin du minimum de 25 000 demandé aux Églises membres. C'est certainement la plus petite d'entre les Églises de la grande famille de COE, qui compte maintenant 342 Églises membres.

Une autre Église, l'Église évangélique Mara du Myanmar, a été, quant à elle, admise en qualité de membre associé du COE.

Aussi, durant la même session, divers regroupements d'Églises ont été admis en qualité de conseils associés, notamment la Fédération protestante de France, le principal partenaire du COE en France depuis de nombreuses années qui existe depuis 1905 et qui inclut des Églises réformées, luthériennes, évangéliques, baptistes et pentecôtistes. Le Conseil national des Églises du Burundi, la Fédération des Églises et missions évangéliques du Cameroun (FEMEC) et le Conseil des Églises du Malawi ont également été admis au sein du COE comme conseil associés.

Enfin, le Comité central du COE a reconnu, comme organisations oecuméniques internationales avec lesquelles le COE a des relations de travail, la Commission des Églises auprès des migrants en Europe et le Conseil oecuménique de la jeunesse en Europe.

Photos du Comité central


Pour toute information complémentaire, s'adresser au
Bureau des relations avec les médias
Tél. (+49 331) 274 9203;
Celular: (+41 79) 284 5212
Adresse électronique: media
Retour au début

Communiqués de presse 2001

Page d'accueil du COE


Le Conseil oecuménique des Eglises (COE) est une communauté de 342 Eglises. Elles sont réparties dans plus de 100 pays sur tous les continents et représentent pratiquement toutes les traditions chrétiennes. L'Eglise catholique romaine n'est pas membre mais elle collabore activement avec le COE. La plus haute instance dirigeante du COE est l'Assemblée, qui se réunit environ tous les 7 ans. Le COE a été formé officiellement en 1948 à Amsterdam, aux Pays-Bas. Le secrétaire général Konrad Raiser, de l'Eglise évangélique d'Allemagne, est à la tête du personnel de l'organisation.