Conseil oecuménique des Églises Bureau de la communication
Communiqué de presse

150, route de Ferney, B.P. 2100, 1211 Genève 2, Suisse
Courrier électronique: media



Le 24 juillet 2001

Stanley Jedidiah Samartha (1920-2001)


Le pasteur Stanley Samartha, premier directeur de la section du Conseil oecuménique des Eglises (COE) sur le dialogue avec les religions et idéologies de notre temps de 1970 à 1981, s'est éteint paisiblement le 22 juillet à Bangalore, en Inde, après une longue maladie.

Voici ce que M. Georges Lemopoulos, secrétaire général par intérim du COE, a écrit dans la lettre de condoléances qu'il a adressée à M. O. V. Jathanna, recteur du United Theological College de Bangalore, où enseignait M. Samartha :

C'est avec respect et gratitude qu'on se rappelle le pasteur Samartha qui a tant donné au mouvement oecuménique et qui a fait oeuvre de pionnier pour que le Conseil oecuménique des Eglises s'engage de manière durable dans la voie du dialogue avec les adeptes des autres religions ...

Ceux qui ont travaillé avec lui évoquent sa clairvoyance, ses qualités de dirigeant et sa rigueur dans la recherche et l'expression. Il a créé un espace pour les représentants des autres religions, les invitant dans un esprit d'ouverture et de générosité à la table du dialogue. C'est lui qui a jeté les bases de tout ce que le COE a réalisé depuis dans le domaine du dialogue interreligieux. Le pasteur Samartha abordait la discussion avec les représentants des autres religions avec humilité et sensibilité mais aussi avec l'intégrité et l'espérance de celui qui a placé sa foi dans le Christ ressuscité.

L'Eglise de l'Inde du Sud et l'Eglise indienne tout entière ont perdu une de leurs personnalités les plus remarquables, surtout dans le domaine de l'éducation théologique. Les nombreuses années qu'il a passées à enseigner au Karnataka Theological College de Mangalore, au Serampore College de Calcutta et au United Theological College de Bangalore marqueront l'éducation théologique en Inde et au delà parce qu'il mettait un point d'honneur à ce que tous les étudiants de théologie connaissent les religions d'Asie. Sa propre spécialité, le dialogue entre hindous et chrétiens, prend tout son sens aujourd'hui où l'on assiste à une crispation entre les deux communautés et où les Eglises du sous-continent s'efforcent d'y répondre d'une façon utile et novatrice.

Nous vous adressons à vous ainsi qu'à Mme Iris Samartha et ses enfants nos très sincères condoléances. Le secrétaire général du COE, Konrad Raiser, qui est actuellement absent de Genève et que nous avons informé de la disparition de ce collègue et ami, s'associe à mon message et vous accompagne de ses prières.

Le pasteur Samartha a poursuivi ses études à l'Université de Madras, au United Theological College de Bangalore, au Union Theological Seminary de New York, et à la Hartford Seminary Foundation. Il a aussi également suivi des études de troisième cycle à Université de Bâle. Outre son travail de conférencier, de professeur et de recteur, il est également l'auteur de plusieurs ouvrages, dont The Courage for Dialogue (COE, 1981) et Between Two Cultures : Ecumenical Ministry in a Pluralist World (COE, 1996).

Le service funèbre sera célébré aujourd'hui à 16 heures à la cathédrale Saint-Marc de Bangalore.


Pour toute information complémentaire, s'adresser au Bureau des relations avec les médias, tél.: (+41 22) 791 6153
Retour au début

Communiqués de presse 2001

Page d'accueil du COE


Le Conseil oecuménique des Eglises (COE) est une communauté de 342 Eglises. Elles sont réparties dans plus de 100 pays sur tous les continents et représentent pratiquement toutes les traditions chrétiennes. L'Eglise catholique romaine n'est pas membre mais elle collabore activement avec le COE. La plus haute instance dirigeante du COE est l'Assemblée, qui se réunit environ tous les 7 ans. Le COE a été formé officiellement en 1948 à Amsterdam, aux Pays-Bas. Le secrétaire général Konrad Raiser, de l'Eglise évangélique d'Allemagne, est à la tête du personnel de l'organisation.