Conseil oecuménique des Églises Bureau de la communication
Communiqué de presse

150, route de Ferney, B.P. 2100, 1211 Genève 2, Suisse
Courrier électronique: media



le 12 octobre 2000

Le secrétaire général du COE à la rencontre de "l'oecuménisme en développement" au Nigéria


Le pasteur Konrad Raiser, secrétaire général du Conseil oecuménique des Eglises, se réjouit de vivre concrètement la situation oecuménique animée et stimulante du Nigéria à l'occasion de sa visite dans ce pays du 14 au 22 octobre 2000. Il constate que non seulement les Eglises à orientation traditionnellement oecuménique, mais aussi les Eglises d'institution africaine, l'Eglise catholique romaine et les Eglises évangéliques participent activement aux organisations oecuméniques du Nigéria. Je veux tirer les enseignements d'une situation oecuménique caractéristique du contexte africain au début du 21e siècle , explique-t-il.

Le principal objectif de la visite du secrétaire général est de mieux connaître les préoccupations des Eglises et de resserrer les liens entre elles et le COE. La visite commencera par un culte oecuménique le dimanche 15 octobre à Abuja, où le pasteur Raiser prononcera la prédication. Par la suite, il rencontrera les dirigeants du Conseil chrétien du Nigéria (CCN) et de l'Association chrétienne du Nigéria (CAN), ainsi que des dirigeants religieux dans tout le pays. J'espère que cette visite aidera le COE à mieux saisir la situation oecuménique, religieuse, politique et économique complexe du Nigéria , indique le pasteur Raiser.

Les Eglises dans la société civile
Le rôle des Eglises dans le contexte politique nigérian en évolution sera au centre des entretiens que le secrétaire général du COE aura avec S.E. Olusegun Obasanjo, président du Nigéria, le 16 octobre ; le pasteur Raiser rencontrera également plusieurs gouverneurs d'Etat tout au long de sa visite. Il note qu'après une série de régimes militaires, le Nigéria progresse aujourd'hui sur la voie de la démocratie, même s'il est encore confronté à l'héritage du passé. Que peuvent faire les chrétiens et les organisations oecuméniques, s'interroge Konrad Raiser, pour promouvoir la transparence, l'équité et la justice économiques, conditions préalables pour répondre aux besoins des secteurs les plus pauvres de la société ?

Le secrétaire général du COE rencontrera aussi des membres du Mouvement pour la survie du peuple Ogoni (MOSOP) et des représentants des communautés du delta du Niger, ainsi que des représentants de la Shell Petroleum Development Company. A la suite de la publication, en 1996, d'un rapport du COE sur la situation du peuple Ogoni, le Conseil avait eu des entrevues avec de hauts responsables de la Compagnie Shell.

Relations entre chrétiens et musulmans
Le pasteur Raiser rencontrera des dirigeants du Conseil interreligieux du Nigéria à Abuja, et se rendra dans les régions de Kaduna et de Zaria afin de visiter des zones détruites tant par les chrétiens que par les musulmans lors des récentes manifestations de violence qui ont éclaté dans certains Etats du Nord à la suite de l'imposition de la loi islamique (sharia).

Rappelant les bonnes relations qui existaient naguère entre Nigérians des deux religions et le dialogue engagé entre eux, le pasteur Raiser pose cette question : Comment encourager le gouvernement et la société civile à promouvoir le partage et l'ouverture entre les religions, et inciter chrétiens et musulmans à poursuivre le dialogue ?

Le secrétaire général du COE sera accompagné du secrétaire général de l'Association des conseils chrétiens et des Eglises d'Afrique de l'Ouest Baffour D. Amoa ; d'Arnold Temple et Mitch Odero, de la Conférence des Eglises de toute l'Afrique (CETA) ; ainsi que de Evelyne Appiah, William Temu et (pendant 2 jours) Tarek Mitri, membres du personnel du COE.


Pour toute information complémentaire, s'adresser au
Bureau des relations avec les médias
Tél. (professionnel): (+41 22) 791 6153;
Adresse électronique: media
Retour au début

Communiqués de presse 2000

Page d'accueil du COE


Le Conseil oecuménique des Eglises (COE) est une communauté de 337 Eglises. Elles sont réparties dans plus de 100 pays sur tous les continents et représentent pratiquement toutes les traditions chrétiennes. L'Eglise catholique romaine n'est pas membre mais elle collabore activement avec le COE. La plus haute instance dirigeante du COE est l'Assemblée, qui se réunit environ tous les 7 ans. Le COE a été formé officiellement en 1948 à Amsterdam, aux Pays-Bas. Le secrétaire général Konrad Raiser, de l'Eglise évangélique d'Allemagne, est à la tête du personnel de l'organisation.